Accueil > Actualités Informations et Conseils 36h immo > Infos-pratiques > Optimisez l’obtention de votre crédit immobilier avec l'option "deuxième chance"

25/04/2024

Optimisez l’obtention de votre crédit immobilier avec l'option "deuxième chance"

Sylvaine ZILLI

Optimisez l’obtention de votre crédit immobilier avec l'option "deuxième chance"

Si vous avez déjà essuyé un refus de prêt immobilier, ne perdez pas espoir ! Les banques proposent désormais une "deuxième chance" pour réévaluer votre demande. Ce dispositif unique vous permet de soumettre à nouveau votre dossier. En effet, après une année 2023 marquée par une sélection rigoureuse, les institutions financières offrent une nouvelle opportunité aux emprunteurs jusqu'au 31 décembre 2024.

 

Pourquoi une "deuxième chance" ?

Cette initiative vient en réponse à une baisse significative de 40 % dans la production de crédits en 2023 comparé à 2022, conjuguée à la constante hausse des prix immobiliers qui continue de demander des efforts financiers conséquents. Elle vise à relancer l'intérêt des porteurs de projets immobiliers, encourageant ainsi la concrétisation de leurs plans d'achat ou d'investissement.

 

Comment bénéficier de cette opportunité ?

Pour profiter de ce dispositif, assurez-vous que votre dossier de financement est complet et conforme aux exigences de votre banque. Ce processus s'applique à l'achat d'une résidence principale, secondaire ou même d'un bien locatif. Nicolas Namias, président de la Fédération bancaire française, souligne que malgré un marché immobilier ralenti, ce dispositif temporaire est une aubaine pour ceux ayant rencontré des difficultés antérieures.

 

Critères d'éligibilité au dispositif "deuxième chance"

1. Première tentative de prêt refusée : le dispositif s'adresse aux clients dont la première demande a été rejetée par la même banque.
2. Dossiers conformes seulement : une nouvelle évaluation complète est possible uniquement si le dossier respecte les critères initiaux.
3. L’accord de prêt n’est pas systématique : si les conditions ne sont toujours pas favorables, il peut y avoir un nouveau refus.
4. Respect des règles d'octroi de crédit : les critères fixés par le Haut Conseil de stabilité financière doivent être observés, avec une durée d'emprunt limitée à 25 ans et un taux d'endettement maximal de 35 %.

 

Mesures additionnelles pour faciliter l'accès au crédit

Le Haut Conseil de stabilité financière a récemment assoupli certaines conditions d'emprunt :
* Les projets incluant au moins 10 % de travaux peuvent bénéficier d'un remboursement sur 27 ans.
* Les intérêts et assurances des prêts relais ne sont plus comptés dans le taux d'effort, à condition que le montant ne dépasse pas 80 % de la valeur du bien en vente.

 

Ce renouveau dans les politiques de crédit immobilier offre une véritable "deuxième chance" aux emprunteurs. Si votre projet immobilier est toujours d'actualité, c'est le moment idéal pour reconsidérer votre financement. Assurez-vous de présenter un dossier solide et de répondre aux critères de la banque pour maximiser vos chances d'obtenir le financement tant espéré.